bienetre-10-conseils-nutritionnels-ramadan

Nous sommes aux portes du Ramadan et il est temps de se préparer mentalement et physiquement à l’accueillir comme il se doit afin de profiter au maximum de ses bienfaits sur l’âme et le corps.
Manger sainement c’est possible, même pendant le Ramadan !
Afin de te donner les clés nécessaires pour optimiser ce mois béni, j’ai eu le plaisir d’interroger Hanane Afellah, experte en nutrition, qui nous dévoile ses précieux conseils nutritionnels pour le mois de Ramadan. 🙂

  • Qui es-tu (profession) et quels sont les services proposés par Naturodiet?

Je m’appelle Hanane Afellah, je suis diététicienne-nutritionniste. Je propose des suivis nutritionnels, des ateliers sur l’alimentation saine ainsi que des produits naturels et issus de la médecine prophétique.

  • D’un point de vue nutritionnel, quels sont les bénéfices du jeûne?

Les bienfaits du jeûne sont on ne peut plus nombreux: notre organisme met en place différents mécanismes d’assainissement, de purification, de détoxification. Notre corps se nettoie de ses impuretés, dissout les excédents et se régénère.
Au niveau nutritionnel, notre organisme puise dans ses réserves de graisses et de protéines pour fabriquer du sucre.
Une légère rétention d’eau se produit pour limiter les pertes. La sensation de faim est réduite par une inversion des sécrétions hormonales.
Le jeûne du mois de Ramadan est excellent pour adopter de bonnes résolutions alimentaires!

ebook-ramadan-organiseur

  • Pourrais-tu nous donner 10 conseils nutritionnels pour aborder le mois de Ramadan le plus sainement possible et profiter un maximum de tous ses bienfaits sur le corps (avant/pendant/après Ramadan)?

Les dix conseils que je donnerais sont les suivants :

1. Être à l’écoute des besoins de son organisme.

2. Ne pas anticiper la faim en voulant à tout prix faire des réserves. ^^

3. Privilégier la qualité des aliments à la quantité.

4. S’hydrater régulièrement tout au long de la soirée.

5. Réduire sa consommation en aliments raffinés avant le mois de Ramadan.

6. Privilégier plusieurs petits repas plutôt que de tout manger au cours d’un unique repas.

7. Éviter les excitants : thés, café, boissons stimulantes, sucre…

8. Éviter les préparations huileuses, trop épicées
.

9. Éviter les plats élaborés qui demandent de longs temps de digestion.


10. Ne pas rater le repas du Souhour.

  • Quelle est la journée-type que tu nous conseillerais d’adopter pendant le Ramadan, que faudrait-il idéalement consommer comme aliments lors des différents repas?

Comme je l’explique ci-dessus, nos repas doivent être les plus simples possibles afin de ne pas perturber les mécanismes de régénération lancés par notre organisme en période de jeûne.

Au moment de l’Iftar, il faudrait idéalement rompre son jeûne avec des dattes ou un autre fruit ainsi qu’un liquide ( jus, soupe, eau, bouillon).

Après la pause prière, nous passons au dîner qui doit comporter un maximum de légumes, une source de protéines ( volaille, poisson, protéines végétales) et une petite portion de céréales ou féculents complets.

Si une faim survient entre les repas, je vous invite à privilégier les fruits qui seront sources d’eau, de vitamines et de minéraux.

Enfin, le Souhour devra être assez dense au niveau énergétique tout en occupant un petit volume et être facile à digérer pour éviter les remontées acides ou perturber la qualité du sommeil.
Le Souhour sera un repas qui variera en fonction du profil de la personne : certaines se sentiront mieux rassasiées en consommant des protéines, d’autres se tourneront vers les fruits, les fruits secs ou les oléagineux ou un mélange de ces trois familles. 🙂
Il est important de bien s’hydrater au moment du Souhour également!

ebook-ramadan-organiseur

  • Est-il conseillé aux femmes enceintes et allaitantes de jeûner? Si oui, pourquoi? Si non, que se passe-t-il exactement lors du jeûne qui pourrait nuire à la maman et/ou au bébé?

Du point de vue médical, très peu de médecins conseilleraient aux femmes enceintes ou allaitantes de jeûner en période estivale.
J’invite chaque femme à être à l’écoute des limites de son corps et à stopper le jeûne au moindre symptôme (vertiges, palpitations, sueurs froides, vue trouble, tremblements, …).
Chez la femme enceinte, le fœtus a besoin d’un apport en sucre régulier, une longue journée de jeûne comme celles que nous connaîtrons peuvent mettre le fœtus en état d’hypoglycémie et de déshydratation.
Le jeûne étant une détoxification, il y a également un passage important de toxines dans le lait maternel, ce qui amène les scientifiques à déconseiller le jeûne pour les femmes qui allaitent, de manière exclusive notamment.

  • Pour terminer, quels sont tes projets pour les semaines/mois à venir incha allah et dont tu aimerais nous parler?

Ramadan étant la période de la réforme et de la conscientisation,  j’en ai profité pour rédiger un petit fascicule proposant des conseils nutritionnels adaptés au jeûne ainsi que les bienfaits du jeûne sur l’organisme en médecine moderne et prophétique, un petit outil très facile à lire et qui pourra profiter à toute la famille. 🙂

11391738_899850733409052_2794991705091630912_n

J’espère proposer des nouveautés dès la rentrée prochaine, tant au niveau des produits que des activités mais je garde cela secret pour le moment. 🙂

Pour vous procurer le fascicule en question (aussi disponible en envoi postal), n’hésitez pas à prendre contact avec Hanane:

Hanane Afellah
+32 487 137 901
http://www.naturodiet.be

MISE À JOUR:

Rendez-vous sur cette page pour découvrir les nouvelles parutions spéciales Ramadan de Hanane Afellah dont son tout nouveau livre de recettes pour vous permettre de mettre tous les conseils de l’article en application.

De quoi se préparer pour un Ramadan sain et énergétique.

Lieux de consultations:

Polyclinique La Duchesse : Place de la Duchesse, 40 à 1080 Molenbeek
Naturo Center : rue Alphonse Vandenpeereboom, 54  à 1080 Molenbeek.

Et vous, que comptez-vous mettre en place pour un mois de Ramadan aussi sain et bénéfique que possible? Dites-nous tout en commentaire sous l’article ! 🙂

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez-le ! 😉

Source image: Pixabay

ebook-ramadan-organiseur

4 Thoughts on “10 conseils nutritionnels pour le mois de Ramadan

  1. Mhd Sa on juin 16, 2015 at 4:32 said:

    Coucouuuuu

    Je tenais à vous dire bravo à toute les deux pour cet article qui nous sera très utile.

    Je vais courir me procurer ce petit fascicule qui j’en suis certaine doit être super intéressant.

    Longue vie à vos projets mes douce <3

    Saïda

    • Bienêtre on juillet 9, 2015 at 10:32 said:

      Coucou Saida,

      Merci pour ton soutien ! Amine. <3

      N'hésite pas à revenir nous dire ce que tu as pensé du fascicule ! 🙂

  2. Emilie Oum Kalthoum on avril 16, 2016 at 8:07 said:

    Assalam aleykom

    Je trouve ça quand même dérangeant de dire que le jeûne est dangereux pour la femme enceinte ou allaitante : si c’était le cas, Allah l’aurait interdit. S’ils nous a laissé la possibilité de jeûner ou pas, on n’a pas le droit d’être aussi péremptoire.

    Wa Allaho a3lem

    • Nadia - Bienêtre on avril 16, 2016 at 6:47 said:

      Wa ‘alaykoum salam Emilie,
      Merci pour votre commentaire. 😉
      Sans vouloir rentrer des détails trop théologiques (ce n’est pas l’objet du blog et il y a assez de sources ailleurs sur le sujet), si le jeûne était systématiquement sans risque, il n’aurait jamais été question dans les textes de permettre à « celle qui craint pour sa santé ou celle de son enfant » de ne pas jeûner et le jeûne aurait d’office été obligatoire pour toutes les femmes enceintes et allaitantes.
      Or ce n’est pas le cas, al hamdoulillah nous avons une belle religion qui prône la facilité.
      Il existe des femmes qui ont persisté dans leur jeûne en plein été malgré les conseils de leur médecin et se sont retrouvées aux urgences, complètement déshydratées, ce qui peut être dangereux pour bébé et pour elles. Alors que d’autres arrivent à jeûner de longues journées sans aucun problème et c’est tant mieux pour elles.
      Chaque femme est différente et il me semble donc que chacune de nous est capable de réagir en fonction de ses capacités et de ce qui lui semble juste.
      Sans oublier que tous les actes ne valent que par leurs intentions évidemment.
      Wa allaho a3lam. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation